Obtenez une
soumission gratuite
866 622-8153

Comment reconnaître
un mensonge
(première partie)

Comment reconnaître un mensonge (première partie)

Qu’il s’agisse d’un petit mensonge, d’un embellissement de la vérité ou d’un mensonge carrément éhonté, les candidats qui mentent dans leur curriculum vitæ (CV) ou sur une demande d’emploi représentent un problème croissant pour les entreprises qui tentent d’embaucher les bonnes personnes. On estime que 53 % des postulants commettent une certaine forme de fraude et que 31 % des gens admettent avoir déjà menti dans leur CV.1

Jusqu’à 70 % des récents diplômés admettent qu’ils sont prêts à mentir sur leur CV pour obtenir l’emploi désiré.2

Les erreurs d’embauche peuvent coûter cher, tant sur le plan financier qu’en perte de temps. Une « mauvaise embauche » qui quitte son emploi dans les six mois coûte approximativement 40 000 $ en indemnités de départ, en formation, en heures investies par le personnel des ressources humaines, en honoraires versés aux agences de recrutement, le cas échéant, et en pertes de productivité, sans compter l’effet négatif sur le
moral des employés.3

Voici les principaux mensonges utilisés par les chercheurs d’emploi et les stratégies que vous pouvez mettre en oeuvre pour déjouer leurs tromperies.

Mensonge : Études – Cette catégorie regroupe les certifications ou diplômes incomplets ou douteux, ou encore les mensonges à propos des notes. Un étudiant sur sept ne termine pas son programme postsecondaire4 et de faux diplômes se glissent dans 21 % des CV.1 Il est donc judicieux de vérifier tout ce qui paraît suspect.

Comment le déjouer : Recherchez le nom complet du programme et l’année de remise du diplôme. Demandez un relevé de notes officiel ou téléphonez vous-même à l’établissement d’enseignement pour vérifier. Vous pouvez aussi faire appel à une entreprise spécialisée en vérification des antécédents.

Mensonge : Compétences – Certains chercheurs d’emploi font un copier-coller des compétences inscrites sur l’offre d’emploi dans leur CV pour déjouer les systèmes automatisés et les gestionnaires d’embauche afin que ceux-ci leur attribuent un rang plus élevé.

Comment le déjouer : Au cours de l’entrevue, posez des questions qui requièrent de l’expérience et des connaissances précises en lien avec la compétence recherchée. Demandez des certifications ou exigez des postulants qu’ils passent un test pour démontrer leurs compétences.

Mensonge : Expérience – Que ce soit par l’exagération du rôle joué dans un projet ou par la création de toutes pièces d’un titre prestigieux, 33 % des CV contiennent des descriptions inexactes de l’expérience de travail et des postes antérieurs des candidats.1

Comment le déjouer : Effectuez une vérification approfondie des références. Obtenez le
consentement du candidat pour communiquer avec la référence; vérifiez le poste du candidat, son titre, les dates auxquelles il travaillait pour l’entreprise et ses responsabilités. Assurez-vous que vous parlez bel et bien à un représentant de l’entreprise indiquée en téléphonant au numéro principal de cette dernière et en demandant à parler à la personne dont le candidat vous a fourni le nom. Certains fraudeurs recrutent leurs amis pour jouer le rôle d’anciens employeurs. Pour en savoir plus sur la vérification des références, consultez
le conseil RH d’ADP Comment effectuer une vérification des références.

Dans le prochain volet du bulletin Conseils RH d’ADP, nous verrons d’autres mensonges que vous devez avoir à l’oeil.

Comment reconnaître un mensonge (première partie) la version PDF

1. ADP, Accu-Screen, Inc., The Society of Human Resource Managers. Resume Falsification Statistics, 2012
2. Business Insider. The Most Common Lies People Tell on Their Resumes, 2013.
3. BackCheck. Background Checks Statistics and Facts, 2013.
4. Maclean’s On Campus. More students go to post-secondary, but one in seven drop out, 2007.

Les renseignements contenus dans le présent texte sont de nature sommaire et visent à fournir une orientation générale seulement. Ils ne doivent pas remplacer des conseils juridiques ou professionnels

Le logo d’ADP, ADP et VOTRE SUCCÈS, C’EST NOTRE AFFAIRE sont des marques de commerce déposées d’ADP, Inc. Toutes les autres marques de commerce ou marques de service appartiennent à leurs propriétaires respectifs. © 2013 ADP, Inc.

Jetez un œil à nos listes d’envoi et inscrivez-vous à l’une ou plusieurs d’entre elles pour être tenu au courant des plus récentes nouvelles, mises à jour et promotions et des plus récents événements.
Soyez informé - Cliquez ici